top of page

Couvre-sol indigènes

Bien adaptées à notre climat et à nos sols, les plantes indigènes sont de plus en plus recherchées à des fins de restauration, de sélections plus écologiques pour les propriétés bordant des zones sauvages et pour créer de beaux paysages nécessitant peu d'entretien.

 

Vendus en pots de 4" (10 cm) sauf indication contraire. La plupart sont produits à partir de sources de semences de l'Ontario. Certains liens mènent directement à d'autres pages.
Anémone  canadensis (Anémone du Canada)
Aquilegia canadensis  (Ancolie rouge)
Arctostaphylos uva-ursi (Busserole)
Arisaema triphyllum (Jack dans la chaire)  Quantités limitées 
Asarum canadien  (Gingembre sauvage du Canada)
Cornus canadensis (Conseil du Canada)
Gaultheria procumbens (Gaulthérie)
Géranium maculatum (Géranium sauvage)
Geum triflore  (Fumée des Prairies)
Fougères indigènes, 8 espèces
Podophyllum peltatum  (Mayapple)  Quantités limitées
Sanguinaria canadensis  (Racine de sang)
Stylophore diphyllum  (Bois Coquelicot)
Viola labradorica 'Purpurea' (Violette du Labrador)
Compagnons pour les couvre-sol indigènes
Anemone canadensis
Anémone du Canada
Anémone du Canada,  syn.  Anemonastrum canadien

 

Aussi appelée anémone des vents, anémone des prés, anémone à feuilles rondes

Hauteur      12-24 pouces (30-60 cm)

Propagé      24-48 pouces (60-120 cm)

Fleur      blanche

Épanouissement   Fin du printemps - début de l'été

Léger       Soleil à ombre

Humidité     Humide à moyen, tolère la sécheresse une fois établi

Sol        Adaptable, tolère les sols argileux lourds

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Ce couvre-sol indigène à faible entretien est littéralement apparu à notre porte. Lorsque nous avons retiré un orme d'Amérique mourant près de notre remise, cette plante a pris vie autour de la souche. Nous en sommes venus à apprécier sa ténacité en tant que plante vivace de masse pour les paysages naturalisés et les bords de rives ; même dans des lits de béton ombragés dans un paysage urbain seul ou avec des herbes. Il se propage vigoureusement par rhizomes pour remplir une zone, et ne doit respectueusement pas être mélangé avec des vivaces plus timides.  

 

Recommandations pour la culture de l'anémone du Canada

L'anémone du Canada pousse mieux dans les prairies humides, les ravins et les lisières des bois partiellement ombragés. Sa tendance à coloniser peut être quelque peu réduite dans les ombres plus foncées, les sols argileux plus secs et les lits contenant des barrières racinaires. Idéal pour la naturalisation, le regroupement ou le mélange avec d'autres espèces ou graminées indigènes. Fournit un habitat aux pollinisateurs; résistant aux cerfs. Généralement exempt de parasites et de maladies, et peut tolérer le paillage répété et les embruns salés. Puits d'eau pendant la première année d'établissement.  

Aquilegia canadensis
Ancolie rouge
Aquilegia canadensis

 

Aussi appelée ancolie sauvage, ancolie canadienne

Hauteur       18-24 pouces (45-60 cm)

Propagé      Touffes individuelles de 12 à 18 pouces (30 à 45 cm), s'auto-ensemencent facilement

Fleur      rouge et jaune

Épanouissement   Fin du printemps, sporadiquement tout au long de l'été

Léger       Plein soleil à mi-ombre idéal pour la floraison

Humidité     Moyen à sec

Sol        Bien drainé, alcalin ou acide

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)  

 

Une meilleure description à venir !

Arctostaphylos
Busserole
Arctostaphylos uva-ursi

 

Aussi appelé kinnikinnick, raisin d'ours, uva-ursi

Hauteur      6-8 pouces (15-20 cm)

Propagé      24-36 pouces (60-90 cm)

Fleur      blanche

Épanouissement   Fin du printemps

Léger       Plein soleil à l'ombre légère

Humidité     Moyen à sec

Sol        Bien drainé, acide 

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Un excellent sous-bois à feuilles persistantes à feuilles larges pour les zones paysagères informelles de moyenne à grande échelle de paysages accidentés. Très rustique et tolérant à la sécheresse une fois établi. Bien adapté au pays des chalets de l'Ontario où il peut être trouvé naturellement, il prospère sur les landes rocheuses, les pentes de gravier exposées et parmi les rochers en plein soleil ou à l'ombre légère. Les caractéristiques ornementales comprennent des feuilles en coupe brillantes, une couleur d'automne rouge, une profusion de fleurs blanches et de baies rouges à l'automne. Taux de croissance lent à modéré.

 

Recommandations pour la culture de la Busserole

La busserole pousse mieux sur des sols bien drainés, sablonneux, graveleux ou graveleux, neutres à acides, avec une fertilité minimale. Les plus grands défis à l'établissement de la busserole sont le paillage excessif, l'arrosage excessif et la fertilisation excessive. N'aime pas l'humidité élevée, l'argile alcaline ou les sols compactés. L'exposition et la circulation de l'air réduisent l'humidité et limitent la pourriture de la couronne ou les taches foliaires. Sinon exempt de parasites et de maladies, et peut tolérer les embruns salés. L'entretien des parcelles établies peut inclure la tonte ou la taille après la floraison pour garder la parcelle épaisse et bien rangée.

Vendu en 4" (pots de 10 cm) et 1 gallon.

Cornus canadensis
Myrtille
Cornus canadensis, syn . Chamaepericlymenum canadense

 

Aussi appelé cornouiller nain, cornouiller rampant, craquelin, quart-temps

Hauteur      4-8 pouces (10-20 cm)

Propagé      12-24 pouces (30-60 cm) 

Fleur      blanche

Épanouissement   Du printemps à l'été

Léger       Mi-ombre à ombre complète

Humidité     Humide

Sol        Riche en humus, neutre à acide 

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Espèce répandue au Canada et aux États-Unis, des forêts fraîches et humides aux chaînes de montagnes et aux tourbières à sphaignes. Cette espèce stolonifère formant un tapis est à feuilles caduques, envoyant des feuilles de cornouiller distinctives au printemps, suivies de fleurs blanches (en fait des bractées voyantes) de la fin du printemps à l'été. En cas de pollinisation, des grappes de baies rouges vibrantes se forment sur un magnifique fond de couleur automnale rouge bronze. Idéal dans les petites plantations sous les conifères, en combinaison avec d'autres espèces forestières indigènes, rhododendrons, azalées ou fougères.

 

Recommandations pour la culture du cornouiller

Les sols boisés indigènes et l'humus de conifères constituent un bon milieu pour le quatre-temps. Si le sol du jardin est à texture légère ou graveleux, mélangez-y du compost et de la mousse de tourbe pour retenir l'humidité. Plantez à la surface du sol et paillis finement (1-2 "); les aiguilles de conifères font un excellent paillis pour cette plante. L'exposition directe au soleil et au vent de l'après-midi peut brûler les feuilles. Les maladies graves sont rarement rencontrées, souffre parfois de pourriture des racines et de taches foliaires pendant les années humides. Aucun besoin d'entretien continu requis, sauf l'arrosage pendant les périodes de chaleur.

Vendu en 4" (pots de 10 cm) et 1 gallon.

Gaultheria procumbens
Gaulthérie
Gaulthérie procumbens

 

Aussi appelé winterberry, checkerberry, Eastern teaberry

Hauteur      4-6 pouces (10-15 cm)

Propagé      12 pouces (30 cm) 

Fleur       Blanc, parfois teinté de rose 

Épanouissement   Le printemps

Léger       Mi-ombre à ombre complète

Humidité     Moyen à humide

Sol        Riche en humus, favorisant les sols acides

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

L'un des couvre-sol indigènes les plus répandus, les plus durables et les plus agréables avec des caractéristiques ornementales exceptionnelles. Le feuillage persistant épais et brillant était autrefois utilisé pour distiller l'huile de gaulthérie et sort dans une couleur printanière multicolore. Les petites fleurs blanc rosé ne sont pas toujours remarquées, mais les grosses baies rouges le sont et sont parfois proposées comme plantes de Noël en pot. Se propage lentement par les stolons souterrains, et on dit qu'il attire les tétras et les perdrix dans le jardin. Combinez avec d'autres acidophiles dans le jardin boisé pour un meilleur effet. Tolère la sécheresse périodique.

 

Recommandations pour la culture de Wintergreen

Les sols boisés indigènes et l'humus de pin constituent un bon milieu pour la gaulthérie. Incorporer de la mousse de tourbe et du compost aux sols légers ou alcalins et cultiver avant la plantation. Plantez à la surface du sol et paillis finement (1-2"); les aiguilles de conifères font un excellent paillis pour cette plante. L'exposition directe au soleil et au vent de l'après-midi peut brûler les feuilles. Les maladies graves sont rarement rencontrées, souffre parfois de pourriture des racines pendant les années humides. Aucun entretien continu besoins nécessaires sauf arrosage en période de canicule.

Geum triflorum
Fumée des prairies
Geum triflore

 

Aussi appelées benoîtes à trois fleurs, moustaches du vieil homme

Hauteur       8-12 pouces (20-30 cm)

Propagé      12-18 pouces (30-45 cm), peut s'auto-ensemencer

Fleur       Rose et blanc, tête de graine une touffe dressée rose

Épanouissement     Du printemps au début de l'été

Léger        Plein soleil à l'ombre légère

Humidité     Humide à sec

Sol        Bien drainé à moyen, tolère les sols peu profonds et les crevasses rocheuses

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Excellent pour une utilisation dans les rocailles ou les bordures de vivaces ensoleillées. Une meilleure description à venir !

Sanguinaria canadensis
Sanguinaire
Sanguinaria canadaensis

Aussi appelé puccon du Canada, sanguinaire, racine rouge, puccon rouge

Hauteur       10-20 pouces (20-50 cm)

Propagé      12-18 pouces (30-45 cm), les fourmis dispersent les graines à proximité

Fleur       Blanc (rarement rose) avec de grandes étamines jaunes

Épanouissement     Début du printemps

Léger        Mi-ombre à ombre complète, de préférence sous des arbres matures

Humidité     Moyenne à constamment humide

Sol         Prairies inondables adaptables, riches à bien drainées

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Une plante boisée unique de la forêt décidue nord-américaine et l'un des premiers annonciateurs du printemps. Les fleurs simples sont portées sur des tiges qui émergent en coupe par une seule feuille. Les fleurs s'ouvrent les jours ensoleillés et se ferment la nuit si elles ne sont pas pollinisées, durant généralement 5 à 7 jours chacune. Les abeilles minières sont les pollinisateurs les plus efficaces, mais les fleurs sont également visitées par les mouches des abeilles, les abeilles charpentières et les abeilles coucous. Les feuilles en dollars de sable se déploient pour protéger les gousses dressées en développement. À maturité, les fourmis emportent les graines rouges, un processus appelé myrméchochorie. Les plantes excrètent la sève si les feuilles ou les racines sont cassées, ce qui peut provoquer une irritation de la peau ou des cicatrices chez certaines personnes.  

 

Recommandations pour la culture de Bloodroot

Bien que cette plante soit une fleur complètement arrêtée, le meilleur moment pour transplanter la sanguinaire est août-septembre, lorsqu'elle transfère l'énergie des feuilles épuisées dans le système racinaire. La division du système racinaire peut entraîner la pourriture facile des rhizomes, il est donc préférable de déplacer les plants de semis plus petits intacts. S'ils sont trop humides ou trop paillés, les tiges des feuilles peuvent pourrir à la base et tomber. Assurez une circulation d'air suffisante dans le jardin en veillant à ce que les plantes à feuilles épaisses n'étouffent pas les touffes. Idéalement niché dans des jardins en pente avec des poches de matière organique riche.   

Bois Coquelicot
Stylophore diphyllum

Aussi appelé pavot chélidoine

Hauteur       12-24 pouces (30-60 cm)

Propagé      18-24 pouces (45-60 cm), les fourmis dispersent les graines à proximité

Fleur       Blanc (rarement rose) avec de grandes étamines jaunes

Épanouissement     Début du printemps

Léger        Mi-ombre à ombre complète, de préférence sous des arbres matures

Humidité     Moyenne à constamment humide

Sol         Sols riches à base de calcaire, plaines inondables

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Cette superbe plante des bois mérite autant d'attention que les hostas, avec de belles feuilles pennées lobées bleu-vert. Le pavot en bois est généralement sans entretien, peut remplir de grandes surfaces parmi d'autres arbustes ombragés et sous des arbres matures, et les grandes fleurs jaunes ensoleillées de 2 à 3 po s'allument comme des feux d'artifice dans le jardin de printemps. Il peut être confondu avec les non-indigènes/ La grande chélidoine envahissante ( Chelidonium majus ), dont les gousses sont maigres et dressées. Notre source de graines provenait à l'origine des jardins de Niagara Falls, mais elle s'est avérée très adaptable à la région de Peterborough et se déplace partout dans la pépinière via les fourmis. n'aime pas le plein soleil et le soleil direct du milieu de l'été.

 

Recommandations pour la culture de Wood Poppy

Malgré ses défis de conservation au Canada (les populations sauvages sont protégées en Ontario), cette plante peut être un peu intimidante avec d'autres plantes des bois aux manières plus douces, même jusqu'à étouffer les trilles et les lis de la truite de très petite taille. Si vous ne voulez pas qu'il ensemence, coupez le feuillage avec des taille-haies peu de temps après la floraison. Les systèmes racinaires sont robustes et peuvent être facilement divisés de la fin de l'été au début de l'automne. La plante exclut une sève jaune qui peut tacher les mains, les outils et les vêtements.

Stylophorum diphyllum
Viola labradorica
Violette du Labrador
Viola labradorica  'Purpurée'

 

Aussi connu sous le nom de violette alpine, violette de chien américain

Hauteur      4-6 pouces (10-15 cm)

Propagé      8-12" pouces (20-30 cm), et par graine 

Fleur      Mauve

Épanouissement   Du printemps à l'automne

Léger       Soleil à ombre

Humidité     Moyen à sec

Sol        Adaptable

Aire de répartition actuellement observée en Amérique du Nord (iNaturalist.ca)

 

Bien que son nom suggère le contraire, cette espèce est répandue au Canada et aux États-Unis, de la côte Est à l'Alaska, et originaire du Groenland. Allan Armitage l'appelle "l'une des meilleures violettes de jardin de tout le genre". Cette sélection rustique et ornementale se distingue par ses feuilles en forme de cœur pourpres riches et attrayantes, ses fleurs violettes bienvenues au début du printemps et sa nature adaptable à une variété de sites. Touffes étalées vers l'extérieur par de courts stolons et aussi par une abondance de graines. Bien adapté aux paysages naturalisés, aux rocailles, aux fissures et aux crevasses des pentes, et digne d'attention pour la plantation intercalaire avec des couvre-sol plus petits, des fougères et sous de grands arbres. Un bien meilleur choix que Viola odorata . Les fleurs et les feuilles sont comestibles.

 

Recommandations pour la culture de la violette du Labrador

De toutes les plantes indigènes de notre catalogue, c'est probablement la plus facile à cultiver. Donne de son mieux avec une humidité moyenne, une fertilité moyenne et une mi-ombre, mais les semis trouveront leur chemin vers les endroits les plus appropriés. La couleur du feuillage blanchit en plein soleil. Faible tolérance aux périodes prolongées de sécheresse. Plantez à la surface du sol et paillis avec des fines d'écorce de pin compostées. Si vous ne souhaitez pas avoir autant de semis, cisaillez les fleurs fanées. Les petits semis sont faciles à désherber ou à transplanter si désiré.

Companions for Native GC
Compagnons pour les couvre-sol indigènes

Avec la variété des adaptations et des utilisations paysagères possibles, contactez-nous pour une  compagnons adaptés à votre projet.  

Retour à la liste complète des plantes

bottom of page